Le vieil homme de la lande

Il y a quelques mois, nous avions été conviés, mon camarade Hugh Lamark et moi, à séjourner une huitaine de jours dans le château de Lord Bradaigh Mac Andrew, une ravissante demeure irlandaise édifiée en 1852, située à deux ou trois kilomètres de la petite ville de Carrickmacross dans le comté de Monaghan.
Lord Mac Andrew étant absent à notre arrivée, ce fut Lady Cathleen, sa jeune et ravissante épouse, qui nous accueillit chaleureusement sur le perron de l’entrée.
– Hello ! fit-elle en arborant un large sourire. Nous montâmes les trois marches qui nous séparaient de cette exquise beauté, et parvenu près d’elle, mon ami et moi-même lui fîmes un baisemain respectueux. Lady Cathleen frissonna légèrement. Puis en nous invitant à pénétrer dans le vestibule du château : Bradaigh vient de me téléphoner, il sera de retour dans une petite heure. En attendant, j’ai fait mettre une bouteille de champagne au frais. Dès que vous vous serez installés confortablement dans vos chambres, nous la boirons en l’honneur de votre venue.
Elle héla un laquais en livrée.
« Charles, ordonna-t-elle d’une voix douce, merci de conduire ces messieurs dans leurs appartements et de récupérer leurs bagages dans la voiture que voilà.
Elle lui montra la Porsche 911 carrera S cabriolet que nous avions loué pour ce déplacement, notre jaguar ayant eu de graves ennuis mécaniques juste avant notre départ.
Nous étions en train de boire une coupe de champagne en parlant de choses et d’autres dans le grand salon lambrissé du château, quand subitement, provenant du dehors, le ronronnement agréable du moteur d’une grosse limousine se fit entendre.
– Ah, voilà Bradaigh, se réjouit la châtelaine en regardant par la fenêtre ouverte.

.......